cups-lpd






cups‐lpd − Reçoit les travaux d’impression et renvoie le
statut des imprimantes aux clients lpd

cups‐lpd [ ‐o option=valeur ]

cups‐lpd est un mini serveur Line Printer Daemon (« LPD »)
qui gère les client génériques utilisant le protocole
LPD.  cups‐lpd ne fonctionne pas comme un démon réseau
solitaire, mais utilise le super‐serveur inetd(8). Ajoutez
la ligne suivante au fichier inetd.conf pour activer le
démon cups‐lpd :

    printer stream tcp nowait lp /path/to/cups/daemon/cups‐lpd cups‐lpd

Si vous utilisez le super‐serveur xinetd(8), ajoutez la
ligne suivante au fichier xinetd.conf :

    service printer
    {
        socket_type = stream
        protocol = tcp
        wait = no
        user = lp
        server = /path/to/cups/daemon/cups‐lpd
    }

/path/to/cups/daemon est habituellement /usr/lib/cups/daemon
ou /usr/libexec/cups/daemon, suivant votre système
d’exploitation. Vous pouvez trouver cette information dans
le fichier cupsd.conf.

cups‐lpd n’applique pour le moment aucun des contrôles
d’accès définis dans les fichiers cupsd.conf(5),
hosts.allow(5) ou hosts.deny(5) utilisés par les wrappers
TCP. L’exécution de cups‐lpd sur un serveur permet donc le
lancement d’impressions depuis n’importe quel ordinateur de
votre réseau, voire même de n’importe quel ordinateur sur
Terre.

Bien que xinetd possède un contrôle d’accès intégré, il
est recommandé d’utiliser le wrapper TCP fourni avec inetd
pour limiter les accès aux ordinateurs pouvant lancer des
impressions sur un serveur.

L’option ‐o ajoute des options à  tous les travaux
d’impression.  Cette option est souvent utilisée pour
désactiver le filtre « l » de manière à ce que les
travaux passant par le réseau soient filtrés correctement.

    printer stream tcp nowait lp /usr/lib/cups/daemon/cups‐lpd cups‐lpd
        ‐o document‐format=application/octet‐stream

    server = /usr/lib/cups/daemon/cups‐lpd
    server_args = ‐o document‐format=application/octet‐stream









                             ‐2‐


Dans cet exemple, le format du document est réinitialisé
à  la valeur application/octet‐stream, ce qui force l’auto‐
détection du type de fichier.

cups‐lpd ne se conforme pas à  la RFC 1179 concernant
l’utilisation des ports systèmes (1 à  1024), car
l’utilisation de ces ports n’empêche pas un utilisateur
d’envoyer un travail d’impression. Bien que ce comportement
soit différent de celui des implémentations LPD Berkeley,
il ne devrait pas affecter le déroulement correct des
impressions.

Le format de sortie des demandes d’état se conforme à  la
RFC 2569, Mapping between LPD and IPP Protocols. Comme bon
nombre d’implémentations LPD ne suivent pas cette
définition, la récupération d’état par un client LPD
peut être erronée.

inetd(8), xinetd(8), CUPS Software Administrators Manual,
http://localhost:631/documentation.html

Copyright 1993‐2003 Easy Software Products, Tous droits
réservés.

Gilles QUERRET <gilles.querret@nerim.net>