finger

FINGER(1)                  Manuel de reference UNIX                  FINGER(1)



NOM
       finger - Rechercher des informations sur un utilisateur

SYNOPSIS
       finger [-lmsp] [user ...] [user@host ...]

DESCRIPTION
       finger affiche des informations sur les utilisateurs.

       Options:


       -s     Finger affiche le nom de login, le nom réel, le terminal et
              l'autorisation d'écriture (« * » signifie que l'écriture sur
              le terminal est interdite), le temps d'inactivité, la date de
              login, l'adresse et le numéro de téléphone de travail.

              La date de login est affichée sous la forme mois, jour, heure,
              minutes, à moins qu'elle ne remonte à plus de six mois, auquel
              cas l'année est affichée à la place de l'heure et des
              minutes.

              Si le terminal, le temps d'inactivité ou la date de login sont
              inconnus ou indisponibles, ils sont remplacés par des
              astérisques.

       -l     produit un affichage multi-lignes contenant toutes les
              informations de l'option -s avec en plus le répertoire de
              démarrage de l'utilisateur, son numéro de téléphone
              personnel, l'état de sa boîte aux lettres, et le contenu des
              fichiers ".plan", ".project" et ".forward" de son répertoire de
              démarrage.

              Les numéros de téléphone à onze chiffres sont affichés sous
              la forme « +N-NNN-NNN-NNNN ».  Les numéros à dix ou sept
              chiffres sont affichés comme des numéros à onze chiffres
              tronqués.  Les numéros à cinq chiffres sont affichés sous la
              forme « xN-NNNN ».  Les numéros à quatre chiffres sont
              affichés sous la forme « xNNNN ».

              Si l'écriture sur le terminal est interdite, le texte
              « (messages off) »' est ajouté à la ligne contenant le
              numéro du terminal.  Avec l'option -l, chaque utilisateur est
              affiché séparément ; si un même utilisateur est connecté
              plusieurs fois, tous les terminaux associés sont affichés en
              bloc.

              L'état de la boîte aux lettres est affiché sous la forme
              « No Mail. » si elle est vide, « Mail last read DDD MMM ##
              HH:MM YYYY (TZ) » si l'utilisateur a consulté sa boîte aux
              lettres depuis la dernière arrivée de courrier, ou « New mail
              received... », «  Unread since... » s'il est arrivé du
              courrier depuis la dernière consultation.

       -p     supprime l'affichage des fichiers ".plan" et ".project".

       -m     désactive la recherche automatique des noms d'utilisateur. User
              est généralement un nom de login; cependant la recherche
              s'effectue aussi sur le nom réel si l'on ne spécifie pas
              l'option -m.  La recherche s'effectue sans differencier les
              majuscules et les minuscules.

       Sans options, finger utilise le style d'affichage correspondant à -l
       s'il y a des opérandes, et -s sinon. Noter que dans les deux formats
       certains champs peuvent manquer si l'information correspondante n'est
       pas disponible.

       Sans argument, finger affiche les informations concernant tous les
       utilisateurs actuellement connectés.

       Finger peut être utilisé pour chercher des utilisateurs sur une
       machine distante. Ces utilisateurs sont spécifiés sous la forme
       user@host ou @host, le format d'affichage par défaut est -l dans le
       premier cas et -s dans le second.  L'option -l est la seule qui peut
       être transmise à une machine distante.

HISTORIQUE
       La commande finger est apparue dans BSD 3.0.

VOIR AUSSI
       chfn(1), passwd(1), w(1), who(1)

TRADUCTION
       Michel Quercia, 1997.



BSD Expérimental                 24 mai 1997                        FINGER(1)