sleep






sleep − Endormir le processus pour une durée déterminée


#include <unistd.h>

unsigned int sleep(unsigned int nb_sec);

sleep() endort le thread appelant jusqu’Ã  ce que nb_sec
secondes se soient écoulées, ou jusqu’à  ce qu’un signal
non ignoré soit reçu.

sleep() renvoie zéro si le temps prévu s’est écoulé, ou
le nombre de secondes restantes si l’appel a été
interrompu par un gestionnaire de signal.

POSIX.1−2001.

sleep() peut être implémenté en utilisant SIGALRM ; ainsi
l’utilisation conjointe de alarm(2) et sleep() est une très
mauvaise idée.

     L’utilisation de longjmp(3) dans un gestionnaire de
signaux, ou la modification du gestionnaire de SIGALRM
pendant la période de sommeil conduiront à un comportement
imprévisible.

alarm(2), nanosleep(2), signal(2), signal(7)

Cette page fait partie de la publication 3.70 du projet
man−pages Linux. Une description du projet et des
instructions pour signaler des anomalies peuvent être
trouvées à  l’adresse http://www.kernel.org/doc/man−pages/.

Depuis 2010, cette traduction est maintenue à  l’aide de
l’outil po4a <http://po4a.alioth.debian.org/> par l’équipe
de traduction francophone au sein du projet perkamon
<http://perkamon.alioth.debian.org/>.

     Christophe Blaess <http://www.blaess.fr/christophe/>
(1996‐2003), Alain Portal <http://manpagesfr.free.fr/>
(2003‐2006).  Nicolas François et l’équipe francophone de
traduction de Debian (2006‐2009).

     Veuillez signaler toute erreur de traduction en
écrivant à  <perkamon−fr@traduc.org>.

     Vous pouvez toujours avoir accès à la version
anglaise de ce document en utilisant la commande
« LC_ALL=C man <section> <page_de_man> ».