utimes

UTIME(2)                  Manuel du programmeur Linux                 UTIME(2)



NOM
       utime, utimes - Modifier la date d'accès ou de modification d'un
       fichier

SYNOPSIS
       #include <sys/types.h>
       #include <utime.h>

       int utime(const char *filename, const struct utimbuf *times);

       #include <sys/time.h>

       int utimes(const char *filename, const struct timeval times[2]);

DESCRIPTION
       Note: les applications modernes peuvent utiliser les interfaces
       décrites dans utimensat(2).

       L'appel système utime() change les dates d'accès et de modification
       de l'inÅud indiqué par filename pour les valeurs contenues
       respectivement dans les champs actime et modtime de times.

       Si times est NULL, les dates d'accès et de modification sont mises Ã
       l'heure actuelle.

       La modification des horodatages est permise lorsque soit le processus a
       les privilèges appropriés, soit l'UID effectif est égal à l'UID du
       fichier, soit times est nul et le processus a la permission d'écriture
       sur le fichier.

       La structure utimbuf est la suivante :

           struct utimbuf {
               time_t actime;       /* heure d'accès  */
               time_t modtime;      /* heure de modification */
           };

       L'appel système utime() permet des spécifications d'horodatages avec
       une résolution d'une seconde.

       L'appel système utimes() est similaire mais le paramètre times fait
       référence à un tableau au lieu d'une structure. Les éléments de ce
       tableau sont des structures timeval, qui permet une résolution d'une
       microseconde pour les horodatages. La structure timeval est la
       suivante :

           struct timeval {
               long tv_sec;        /* secondes      */
               long tv_usec;       /* microsecondes */
           };

       times[0] indique la nouvelle heure d'accès, et times[1] indique la
       nouvelle heure de modification. Si times est NULL, de manière analogue
       à utime(), les heures d'accès et modification du fichier sont
       définies à l'heure actuelle.

VALEUR RENVOYÃE
       S'il réussit, cet appel système renvoie 0. S'il échoue, il renvoie
       -1 et remplit errno en conséquence.

ERREURS
       EACCES La permission de parcours est refusée pour un des répertoires
              contenu dans le chemin path. (Consultez aussi
              path_resolution(7))

       EACCES times est NULL, l'UID effectif de l'appelant ne correspond pas
              au propriétaire du fichier, l'appelant n'a pas la permission
              d'écriture sur le fichier et l'appelant n'est pas privilégié
              (Linux : n'a ni la capacité CAP_DAC_OVERRIDE, ni la capacité
              CAP_FOWNER).

       ENOENT filename n'existe pas.

       EPERM  times n'est pas NULL, l'UID effectif de l'appelant ne correspond
              pas au propriétaire du fichier et l'appelant n'est pas
              privilégié (Linux : n'a pas la capacité CAP_FOWNER).

       EROFS  path se trouve sur un système de fichiers en lecture seule.

CONFORMITÃ
       utime() : SVr4, POSIX.1-2001. POSIX.1-2008 marque utime() comme étant
       obsolète.
       utimes() : BSD 4.3, POSIX.1-2001.

NOTES
       Linux n'autorise pas la modification d'horodatages sur les fichiers
       immuables, ou l'horodatage avec autre chose que la date courante sur
       les fichiers en ajout seulement.

       Dans libc4 et libc5, utimes() est juste une enveloppe à utime() et ne
       permet donc pas des résolutions inférieure à la seconde.

VOIR AUSSI
       chattr(1), futimesat(2), stat(2), utimensat(2), futimens(3), futimes(3)

COLOPHON
       Cette page fait partie de la publication 3.65 du projet man-pages
       Linux. Une description du projet et des instructions pour signaler des
       anomalies peuvent être trouvées à l'adresse
       http://www.kernel.org/doc/man-pages/.

TRADUCTION
       Depuis 2010, cette traduction est maintenue à l'aide de l'outil po4a
       <http://po4a.alioth.debian.org/> par l'équipe de traduction
       francophone au sein du projet perkamon
       <http://perkamon.alioth.debian.org/>.

       Christophe Blaess <http://www.blaess.fr/christophe/> (1996-2003), Alain
       Portal <http://manpagesfr.free.fr/> (2003-2006).  Julien Cristau et
       l'équipe francophone de traduction de Debian (2006-2009).

       Veuillez signaler toute erreur de traduction en écrivant Ã
       <debian-l10n-french@lists.debian.org> ou par un rapport de bogue sur le
       paquet manpages-fr.

       Vous pouvez toujours avoir accès à la version anglaise de ce document
       en utilisant la commande « man -L C <section> <page_de_man> ».



Linux                          21 février 2014                       UTIME(2)